NOUVELLES
30/09/2012 06:12 EDT | Actualisé 30/11/2012 05:12 EST

ATP - Bangkok: Gasquet triomphe et se relance pour le Masters

Richard Gasquet a mis un terme à une disette de plus de deux ans sur le circuit ATP en remportant dimanche le tournoi de Bangkok dans une finale 100% française contre Gilles Simon et s'est relancé dans la course à la qualification pour le Masters de Londres.

Gasquet, 26 ans et 14e mondial, exceptionnellement sans entraîneur pour la première fois depuis quatre ans (Riccardo Piatti, malade), s'est imposé facilement (6-2, 6-1) en 1 h 07 minutes de jeu face à un adversaire qu'il a toujours battu en six confrontations.

Il s'agit de sa septième victoire sur le circuit, la première depuis son succès sur la terre battue de Nice en mai 2010.

Cette victoire qui n'a jamais fait l'ombre d'un doute, tant Gasquet a dominé Simon, visiblement affaibli par une douleur à un genou, permet au Biterrois, 14e mondial, d'espérer participer au Masters (5-12 novembre).

Douzième de la "Race" avant Bangkok, Gasquet devrait grappiller une place et pourrait participer au rendez-vous londonien même sans rentrer dans le top 8, à la faveur de possibles forfaits.

Si Gasquet avait perdu ses deux précédentes finales disputées en 2012 (Toronto contre Djokovic et Estoril contre del Potro), il n'a cette fois pas eu à forcer son talent pour remporter la 18e finale franco-française de l'histoire et un tournoi qui réussit bien aux Tricolores après le sacre de Tsonga en 2008 et de Simon en 2009.

Gasquet avait pourtant perdu son service d'entrée, mais il avait égalisé immédiatement en prenant à son tour la mise en jeu de Simon, vainqueur à Bangkok en 2009.

A 3-2 en sa faveur, Gasquet prenait le service de Simon et enchaînait sur trois jeux de suite, empochant au passage la première manche en 29 minutes.

Dans le second set, Simon égalisait à 1-1, mais capitulait rapidement face à la précision de son adversaire, redoutable en revers.

Gasquet remportait cinq jeux de suite et signait la victoire sur sa troisième balle de match sur un énième revers gagnant.

jr/bvo

PLUS:afp