NOUVELLES
29/09/2012 03:41 EDT | Actualisé 28/11/2012 05:12 EST

Des Yéménites accusent l'ancien président d'avoir volé de l'argent

Des milliers de personnes ont manifesté dans la capitale du Yémen, vendredi, pour demander au gouvernement de récupérer des millions de dollars qui auraient été volés par l'ancien dirigeant autoritaire du pays, Ali Abdallah Saleh.

La manifestation à Sanaa survient une semaine après que plusieurs pays soutenant la transition politique au Yémen eurent fait pression en faveur de sanctions internationales contre les fidèles de M. Saleh, accusés de miner la transition démocratique dans le pays après un an de manifestations et de troubles. Ces sanctions non militaires pourraient inclure le gel d'avoirs ou des interdictions de déplacement à l'étranger.

Ali Abdallah Saleh aurait accumulé des richesses significatives lors de ses trois décennies au pouvoir au Yémen, le pays le plus pauvre du Moyen-Orient. Il a démissionné plus tôt cette année après le soulèvement populaire, qui l'a forcé à céder le pouvoir en échange de l'immunité judiciaire. Abed Rabbo Mansour Hadi a été élu en février pour le remplacer.

Au cours des derniers mois, des dizaines de milliers de Yéménites ont manifesté pour réclamer que l'ancien président et des membres de sa famille soient traduits en justice pour corruption et pour la mort de manifestants durant le soulèvement.

Dans un communiqué publié vendredi, les manifestants appellent le président Hadi et ses partenaires internationaux à retracer et à récupérer les millions de dollars qui auraient été volés par l'ancien président.

M. Hadi et les organisations de l'opposition yéménite accusent Ali Abdallah Saleh et ses partisans de saboter le processus de transition dans le pays, qui doit mener à une nouvelle Constitution d'ici un an et à des élections générales au début de 2014.


Associated Press

PLUS: