NOUVELLES
29/09/2012 02:40 EDT | Actualisé 29/11/2012 05:12 EST

Bahreïn: heurts dans un village chiite après des funérailles

Des heurts entre les forces de sécurité et des manifestants ont fait plusieurs blessés samedi après des funérailles d'un jeune chiite tué vendredi soir près de la capitale Manama, ont rapporté des témoins.

Les forces de sécurité ont dispersés les manifestants en faisant usage de bombes assourdissantes et de tirs de chevrotine, selon ces témoins.

Hussein Nemat, 17 ans, avait été touché par un tir de chevrotine lors de la dispersion d'une manifestations de chiites vendredi, selon le Wefaq, principal mouvement de l'opposition chiite.

Selon le ministère de l'Intérieur, une patrouille de police avait été visée par une attaque aux cocktails molotov et a réagi en "légitime défense contre cet acte terroriste". L'un des assaillants a été touché et sa mort a été constatée par une équipe des services des urgences appelée sur place.

Les funérailles du jeune homme ont eu lieu samedi dans le village de Sadad, hors de Manama. Des images publiées sur le site internet du Wefaq montrent des milliers d'hommes et de femmes vêtus de noir suivant le cortège funèbre.

Vendredi après-midi, des milliers de chiites bahreïnis avaient participé à une manifestation pour réclamer une nouvelle fois le départ du Premier ministre Khalifa ben Salman Al-Khalifa, en poste depuis 1971 et que l'opposition tient pour hostile à toute réforme politique.

Bahreïn est secoué depuis février 2011 par un mouvement de contestation animé par des chiites, majoritaires dans la population, qui réclament une monarchie constitutionnelle dans ce petit royaume du Golfe dirigé par la dynastie sunnite des Al-Khalifa.

Des dizaines de personnes ont été tuées depuis le début de ce mouvement.

bur/ak/hj/fc

PLUS:afp