NOUVELLES

Stephen Harper piégé au téléphone par des humoristes de la radio

28/09/2012 07:11 EDT | Actualisé 28/11/2012 05:12 EST

Les Justiciers masqués ont ajouté un autre trophée à leur collection, jeudi après-midi, alors qu'ils ont réussi à piéger le premier ministre Stephen Harper en se faisant passer pour François Legault, le chef de la Coalition avenir Québec.

Lors d'une entrevue à La Presse Canadienne, l'un des membres du duo d'humoristes, Marc-Antoine Audette, a indiqué que le chef du gouvernement canadien avait conseillé à François Legault de ne pas précipiter le Québec dans de nouvelles élections en s'opposant à la hausse d'impôts préconisée par le gouvernement de Pauline Marois.

Selon M. Audette, M. Harper se trouvait à New York pour recevoir un prix d'« Homme d'État de l'année » lorsqu'il a été appelé par le faux chef de la deuxième opposition à Québec.

Se faisant tout d'abord passer pour des responsables du gouvernement canadien, les deux comparses auraient utilisé les ressources des Nations unies pour obtenir un numéro de téléphone permettant de joindre M. Harper. Ils sont ensuite passés par des proches collaborateurs de M. Harper, dont son attaché de presse Carl Vallée.

L'échange entre le premier ministre et le deuxième membre des Justiciers masqués, Sébastien Trudel, aurait été cordial mais bref, d'une durée de cinq à 10 minutes. M. Harper a félicité le faux François Legault pour son opposition aux hausses d'impôts, mais lui a également conseillé d'être patient et de ne pas provoquer la chute du gouvernement péquiste.

L'illusion aurait tenu pendant au moins une soirée, rapporte M. Audette, alors que M. Harper et le véritable François Legault étaient tous deux en déplacement. Une fois l'affaire éventée, le personnel politique du premier ministre s'est montré bon joueur. Sur le réseau de microclavardage Twitter, M. Vallée est même allé jusqu'à demander aux humoristes de faire connaître la date et l'heure de la diffusion de la conversation téléphonique.

Il s'agit d'un doublé pour les deux farceurs radiophoniques, qui ont également réussi à parler, jeudi, au secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, en se faisant passer pour Stephen Harper.

L'intégrale de la conversation entre le premier ministre et le présumé François Legault sera diffusée lundi après-midi sur les ondes d'une station de radio de Québec.

PLUS: