NOUVELLES
28/09/2012 10:32 EDT | Actualisé 28/11/2012 05:12 EST

Marathon de Berlin - Geoffrey Mutai en quête de record

Le Kenyan Geoffrey Mutai peut profiter dimanche du tracé roulant du marathon de Berlin pour officialiser par un record du monde son statut de meilleur performeur de l'histoire (2h03:02.) obtenu l'an dernier sur un parcours de Boston ne remplissant pas les critères d'homologation.

S'il a longtemps refusé d'évaluer ses chances de record, Mutai a finalement concédé vendredi que "si tout se passe parfaitement et que la météo est de la partie, un chrono sous les 2 h 03 min est possible".

Soit mieux que son compatriote Patrick Makau, vainqueur dans le temps record (2:03:38.) l'an dernier mais dont l'entourage a, selon les organisateurs berlinois, été séduit par les coquettes bourses du marathon de Francfort prévu en fin de mois.

En prévision de Berlin, Mutai le trentenaire a "travaillé à l'entrainement particulièrement la portion entre les 30 et 35e km". Et il sera d'autant plus motivé qu'un exploit en Allemagne effacerait la déception de sa non-sélection pour les JO de Londres.

Tout a été fait pour guider Mutai vers l'exploit puisque les organisateurs ont choisi comme "lièvres" des partenaires d'entrainement du champion du monde par équipes de cross-country, avec l'ojectif de "passer en 61 min 40 sec à mi-parcours".

Il pourra aussi profiter de la concurrence de son compatriote Jonathan Mayo, 4e cette année à Dubai (2h04:56.). Voire de Dennis Kimetto, autre partenaire d'entrainement qui fera ses débuts sur marathon après avoir établi le record du monde du 25 km (1h11:18.) en mai dernier à... Berlin.

Makau est devenu l'an dernier le quatrième coureur à battre le record du monde à Berlin après le Brésilien Ronaldo da Costa (1998) et les illustres kenyan Paul Tergat (2003) et éthiopien Haile Gebreselassie (2007 et 2008).

Du côté des dames, les Ethiopiennes Aberu Kebede et Tirfi Tsegaye ont pour objectif de passer sous les 2 heures 20 minutes. Un cap franchi pour la première fois de l'histoire par la Japonaise Naoko Takahashi ici-même en 2001, record du monde ramené deux ans plus tard à 2h15:25. par la Britannique Paula Radcliffe.

"Si tout va bien dimanche, je pense que c'est possible. C'est en tous cas mon objectif", a assuré Kebede, qui espère surtout que la pluie ne sera pas de la partie comme lors de sa victoire deux ans plus tôt.

sg/ep

PLUS:afp