NOUVELLES

Lourds/WBA - L'Américain Rahman à l'assaut du Russe Povetkin

28/09/2012 05:08 EDT | Actualisé 27/11/2012 05:12 EST

Le poids lourds américain Hasim Rahman sera en quête d'une gloire passée en s'attaquant au titre WBA du Russe Alexander Povetkin, samedi soir à Hambourg, l'occasion de combler une longue absence US dans la catégorie-reine.

A l'orée de ses 40 ans (7 novembre), Rahman reste persuadé que sa puissance et l'expérience de ses 60 combats (50 victoires dont 41 avant la limite), dont ceux face à des gloires telles Lennox Lewis et Evander Holyfield, peuvent faire la différence face à un adversaire invaincu en 24 sorties mais sans brio.

"Quand je suis au top, personne ne peut absorber la puissance de mes coups", affirme Rahman, "The Rock" (surnom) qui a endormi d'une lourde droite Lennox Lewis (KO 5e) pour s'emparer des titres WBC-IBF en 2001 avant de subir un sort identique (KO 4e) onze mois plus tard.

Depuis, le boxeur de Baltimore a cédé face à l'Ukrainien Vladimir Klitschko en 2008, sa 7e défaite (2 nuls) pour son premier combat en Allemagne. Il a ensuite relancé sa carrière par une série de cinq victoires écourtées face à des adversaires sans renom.

A 33 ans, Povetkin a du mal à sortir de l'ombre dans une catégorie dominée par les frères Klitschko. Et son dernier combat n'a pas été plus convaincant, bousculé qu'il fut par le lourds-légers allemand Marco Huck avant de s'imposer aux points.

"J'ai beaucoup appris de ce combat et on a travaillé notamment l'endurance", a assuré le champion olympique d'Athènes (2004), qui s'est attaché les services de Kostya Tszyu, compatriote naturalisé australien qui a régné chez les super-légers entre 1995 et 2005.

"On a amélioré mes points forts tout en tentant d'effacer mes points faibles afin d'être un boxeur complet", a expliqué le "Tigre blanc" (son surnom) qui espère tirer profit du menton réputé fragile de son adversaire.

Lors de la même affiche, le Bulgare Kubrat Pulev mettra en jeu son titre européen (EBU) des poids lourds et son invincibilité en 16 combats face au géant russe Alexander Ustinov, également invaincu en 27 sorties.

sg/pid

PLUS:afp