NOUVELLES
28/09/2012 04:24 EDT | Actualisé 28/11/2012 05:12 EST

Les assaillants de Benghazi avaient des liens avec Al-Qaïda (Etats-Unis)

Les auteurs de l'attaque du consulat de Benghazi, en Libye, qui a coûté la vie à l'ambassadeur Christopher Stevens et à trois agents américains, avaient des liens avec Al-Qaïda, a affirmé vendredi la Direction du renseignement national américain (DNI).

"Nous estimons que certains (des assaillants) étaient liés à des groupes affiliés à, ou proches d'Al-Qaïda", a indiqué Shawn Turner, porte-parole de la DNI dans un communiqué, tout en soulignant que "de nombreuses questions sans réponses" demeuraient.

Il est difficile de dire à ce stade "si un groupe ou un individu a dirigé et contrôlé cette attaque et si des leaders de groupes extrémistes ont donné l'ordre à leurs membres d'y participer", souligne le texte.

Après une dizaine de jours de flottement, la Maison Blanche a affirmé la semaine dernière pour la première fois que l'attaque de Benghazi était terroriste.

Le DNI reconnaît sans détours que sa compréhension des événements a beaucoup évolué.

"Immédiatement après (l'attaque), des informations nous ont conduit à penser que l'attaque avait débuté de manière spontanée dans la foulés des manifestations qui avaient eu lieu le même jour devant notre ambassade au Caire", explique le communiqué.

Par la suite, "nous avons révisé notre jugement en prenant en compte de nouveaux éléments indiquant qu'il s'agissait d'une attaque terroriste organisée menée à bien par des extrémistes".

L'administration américaine a été vivement critiquée par l'opposition républicaine pour avoir constamment changé de versions sur l'attaque du 11 septembre contre son consulat à Benghazi.

Le camp du candidat républicain Mitt Romney a accusé celui du président Barack Obama de "chercher à tromper les Américains" en masquant des failles en matière de sécurité et de renseignement à Benghazi.

oh-jca/bdx

PLUS:afp