NOUVELLES
28/09/2012 04:09 EDT | Actualisé 28/11/2012 05:12 EST

Le FMI loue les efforts de discipline budgétaire de la Roumanie

Le Fonds monétaire international (FMI) a loué vendredi les efforts de discipline budgétaire de la Roumanie et a engagé ce pays à ne pas relâcher la garde.

Les autorités de Bucarest "ont continué d'observer une politique de dépenses rigoureuse, conforme à leur objectif d'abaissement du déficit à 3% du PIB en 2012", note le Fonds dans un communiqué publié à l'occasion du déblocage d'une nouvelle tranche de l'assistance financière qu'il avait accordé à la Roumanie à titre de précaution.

L'organisation appelle le pays à continuer sur la voie des réformes engagées, d'autant que la croissance économique roumaine devrait selon lui ralentir dans les mois à venir.

Il invite Bucarest à prendre des mesures "supplémentaires pour améliorer l'administration fiscale et réformer les secteurs de la santé, de l'énergie et des transports".

D'un montant de 430 millions d'euros, la nouvelle tranche d'aide accordée par le Fonds porte à 3,2 milliards d'euros le plafond de la facilité de caisse dont le gouvernement de Bucarest bénéficie à son guichet.

Le FMI indique que les autorités roumaines considèrent toujours cette assistance "comme un filet de sécurité et qu'elles n'ont par conséquent pas l'intention de tirer" sur la ligne de crédit qui leur est ainsi octroyée.

La Roumanie a officiellement renoué avec la croissance économique au deuxième trimestre, où son PIB a progressé de 0,5%, après deux trimestres de repli.

Selon les dernière prévisions du FMI, le déficit budgétaire du pays, qui représentait 7,3% du PIB en 2009, devrait être ramené à 1,9% cette année.

mj/sl/bdx

PLUS:afp