NOUVELLES
28/09/2012 11:24 EDT | Actualisé 28/11/2012 05:12 EST

La Syrie a déplacé des armes chimiques pour les sécuriser (Panetta)

Le gouvernement syrien a déplacé des armes chimiques pour les sécuriser alors qu'il est en guerre contre les rebelles, a rapporté vendredi le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta.

"Nous avons des informations selon lesquelles sur certains sites il y a eu des déplacements (...) afin de mieux sécuriser les armes chimiques", a déclaré le ministre américain lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue canadien Peter MacKay.

"Nous pensons encore, sur la base de ce que savons, que les principaux sites restent sécurisés", a ajouté M. Panetta.

Interrogé sur le fait de savoir si les rebelles s'étaient emparé de certaines de ces armes, M. Panetta a répondu qu'il n'avait "pas d'information particulière sur l'opposition et sur le fait qu'elle ait obtenu ou non certaines (armes) et combien".

D'après les experts, ces stocks datent des années 1970 et sont les plus importants du Moyen-Orient avec des centaines de tonnes.

Le régime syrien a reconnu pour la première fois fin juillet posséder des armes chimiques et a menacé de les utiliser en cas d'intervention militaire occidentale, mais jamais contre sa population.

Les rebelles ont accusé le gouvernement syrien d'avoir déplacé certaines de ces armes aux frontières.

Des combats d'une ampleur "sans précédent" dans la ville d'Alep (nord-ouest de la Syrie) ont éclaté jeudi après-midi après l'annonce par les rebelles du lancement d'une bataille décisive pour le contrôle de la deuxième ville du pays. Ils ont fait rage jusqu'à vendredi matin, avant de baisser en intensité en début d'après-midi.

ddl/are/jca

PLUS:afp