ROSEVILLE, États-Unis - Des prélèvements d'échantillons de sol ont été effectués par la police vendredi à l'extérieur d'une résidence de Roseville, en banlieue de Detroit, au Michigan, après qu'un homme eut révélé qu'un cadavre humain y avait été enterré il y a plus de 35 ans.

Les confidences d'un homme sur le point de mourir d'un cancer ont mené les enquêteurs à cette résidence. L'homme a déclaré aux autorités avoir vu quelqu'un placer un corps dans l'allée avant de le dissimuler sous une couche de béton.

Certains éléments laissent croire que le corps caché à cet endroit serait celui de l'ancien chef syndical Jimmy Hoffa, ex-président du syndicat des Teamsters.

Jimmy Hoffa n'a jamais été revu après être sorti d'un restaurant du comté d'Oakland, au nord de Detroit, le 30 juillet 1975. Il avait alors 62 ans.

Les échantillons prélevés seront confiés à un laboratoire de l'université du Michigan, qui déterminera si des restes humains s'y trouvent. Les résultats pourraient être disponibles dès lundi, a laissé entendre le chef de police de Roseville, James Berlin.

La semaine dernière, des examens préliminaires menés dans le sol de cette propriété de Roseville avaient permis de détecter une anomalie, mais aucun reste humain «évident» n'a été trouvé.

La police se montre prudente sur les probabilités que le corps présumé soit bien celui de Jimmy Hoffa. Au fil des ans, plusieurs pistes infructueuses ont mené à des excavations de tout genre, sans donner de résultat.

En marge de sa carrière syndicale, Jimmy Hoffa s'était fait connaître pour ses liens présumés avec la mafia. Sa vie a inspiré l'acteur américain Danny DeVito, qui a réalisé en 1992 un film intitulé «Hoffa», dans lequel Jack Nicholson incarnait le rôle titre.