NOUVELLES
28/09/2012 01:44 EDT | Actualisé 27/11/2012 05:12 EST

Bank of America versera 2,43 G$ à des plaignants

Bank of America met fin à une action collective intentée après son acquisition de Merrill Lynch, au plus fort de la crise financière de 2008.

Dans leur poursuite, les plaignants soutenaient que Bank of America et certains de ses dirigeants avaient fait de fausses déclarations concernant la santé financière des deux compagnies.

L'action a été déposée au nom d'investisseurs qui ont acheté ou qui détenaient déjà des actions de Bank of America lorsque cette dernière a fait part de son intention d'acquérir Merrill Lynch, pour 20 milliards de dollars, alors que les banques et le gouvernement américain tentaient de limiter les dégâts de la crise.

L'accord entre Bank of America et Merrill Lynch a été conclu le même week-end de septembre 2008 où la firme Lehman Brothers s'est effondrée.

La transaction a plus tard été remise en question après que Bank of America eut révélé que Merrill Lynch annoncerait des pertes de 27,6 milliards de dollars cette année-là. Ces difficultés s'ajoutaient à celles déjà éprouvées par la banque, qui a subséquemment demandé une aide de 20 milliards de dollars au gouvernement pour compenser, en plus des 25 milliards de dollars qu'elle avait déjà reçus. Elle a depuis remboursé la totalité de ces 45 milliards de dollars.

Vendredi, Bank of America a de nouveau nié les allégations contre elle et expliqué qu'elle avait consenti à s'entendre avec les plaignants pour mettre un terme aux incertitudes et aux coûts engendrés par la poursuite.

L'accord doit encore être approuvé par la justice américaine.

La banque a expliqué qu'elle financerait l'accord avec les provisions existantes pour les litiges et prévoyait une charge d'environ 1,6 milliard de dollars pour les frais de justice au troisième trimestre.


Associated Press

PLUS: