NOUVELLES

Yémen: trois garçons tués dans l'explosion d'un engin, attribuée à Al-Qaïda

27/09/2012 01:38 EDT | Actualisé 27/11/2012 05:12 EST

Trois garçons yéménites ont été tués jeudi dans l'explosion d'un engin dans une localité du Hadramout, province du sud-est du Yémen, un incident attribué à Al-Qaïda par un responsable des services de sécurité.

Selon l'agence officielle Saba, l'engin a explosé près de l'enceinte du tribunal de la localité de Qotn, "tuant les trois garçons qui rentraient de l'école". Les victimes étaient âgés de 7 à 12 ans.

Un responsable local, cité par Saba, a dénoncé "un acte lâche, criminel et terroriste", sans désigner les commanditaires de l'attaque.

Mais un responsable des services de sécurité, interrogé par l'AFP, a accusé Al-Qaïda. "L'engin a été placé par des éléments d'Al-Qaïda", a-t-il dit.

A Sanaa, "deux des plus dangereux membres d'Al-Qaïda ont été arrêtés il y a deux jours" lors de la perquisition par les forces de sécurité de leur repaire dans le nord de la capitale, a rapporté jeudi le ministère de la Défense sur son site internet 26sep.net, sans préciser l'identité des interpellés.

Le réseau terroriste a profité de l'affaiblissement du pouvoir central à Sanaa lors de l'insurrection populaire en 2011 contre l'ancien président Ali Abdallah Saleh pour renforcer son emprise dans l'est et le sud du pays. Délogé en juin de l'un de ses bastions, la province sudiste d'Abyane, le réseau a trouvé refuge plus à l'est.

str/tm/cnp

PLUS:afp