NOUVELLES

Yamina Benguigui annonce un projet de forum mondial des femmes francophones

27/09/2012 06:31 EDT | Actualisé 27/11/2012 05:12 EST

La ministre française de la Francophonie, Yamina Benguigui, a annoncé jeudi à New York qu'elle voulait organiser en mars prochain à Paris un Forum mondial des femmes francophones, réunissant plus de 500 femmes.

Ce forum, a-t-elle expliqué en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies, sera "une base de réflexion et d'action" en direction des femmes et des enfants, "un lieu de débats pour accroître la visibilité de femmes", et "un lieu de transmission des valeurs garantes d'égalité et de solidarité dont elles sont privées".

Il devrait réunir quelque 500 femmes de tous les continents, "des femmes qui sont sur le terrain", travaillant par exemple dans des ONG ou des chefs d'entreprise.

Mme Benguigui a ajouté qu'elle voulait également mettre un accent particulier sur la situation des femmes au Nord Kivu, dans l'est de la République du Congo (RDC) et "ancrer cette problématique dans l'espace francophone".

"Aujourd'hui le Nord Kivu est l'endroit le plus dangereux du monde pour les femmes", a-t-elle déclaré, dénonçant les violences des "rebelles armés du M23".

"Je suis ministre de la Francophonie, mais je n'ai pas laissé mon combat pour les droits de l'homme et pour la dignité des femmes à la porte de mon ministère", a-t-elle insisté.

Mme Benguigui devait s'entretenir jeudi soir avec Michelle Bachelet, l'ancienne présidente du Chili, désormais présidente d'ONU Femmes.

Elle entend faire de son Forum un événement annuel.

Elle doit aussi participer le mois prochain au 14e sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF, 75 pays), du 12 au 14 octobre à Kinshasa. Elle a précisé jeudi qu'elle se rendrait à cette occasion à Goma, pour y entendre des femmes et des responsables d'ONG.

bd/are

PLUS:afp