NOUVELLES

USS Cole: la défense réclame de retarder les débats de trois mois

27/09/2012 01:48 EDT | Actualisé 27/11/2012 05:12 EST

Les avocats du principal suspect de l'attentat contre le navire USS Cole, qui doit comparaître fin octobre à Guantanamo, ont indiqué jeudi avoir demandé que l'audience soit reportée de trois mois pour permettre l'examen de l'accusé, victime présumée de tortures.

Les avocats du Saoudien Abd-al-Rahim Nachiri, 47 ans, qui encourt la peine de mort, ont déposé une requête en ce sens devant le juge militaire, mais son contenu était toujours sous scellé sur le site internet des tribunaux d'exception de Guantanamo.

"Nous demandons le report (de l'audience) pour que notre client puisse être examiné par des experts sur les effets de la torture", a déclaré à l'AFP Rick Kammen, l'un des avocats du Saoudien. Il a précisé que la défense demandait un report de trois mois pour laisser suffisamment de temps à ces experts qui viennent d'être "autorisés à l'examiner".

Les avocats estiment que ce psychologue et ce médecin spécialistes des victimes de tortures ne pourraient pas faire correctement leur travail d'ici le 23 octobre, la date fixée pour le début de la prochaine audience.

Détenu par les Etats-Unis depuis 2002, M. Nachiri aurait subi des mauvais traitements assimilés à de la torture dans une prison secrète de la CIA en Pologne, ce qu'avait admis le directeur de la CIA d'alors, Michael Hayden.

Considéré comme un proche de Ben Laden, M. Nachiri est poursuivi pour l'attentat contre le navire américain USS Cole en 2000 au Yémen, qui avait fait 17 morts, et contre le pétrolier français MV Limburg qui avait fait un mort en 2002 à Aden.

chv/are

PLUS:afp