NOUVELLES
27/09/2012 03:38 EDT | Actualisé 27/11/2012 05:12 EST

Tunisie: la police libère un arbitre de foot séquestré par des manifestants

La police tunisienne est intervenue jeudi soir pour libérer un arbitre de football séquestré par des manifestants dans la région de Sidi Bouzid, point de départ de la révolution dans le centre-ouest tunisien, a rapporté un correspondant de l'AFP.

Les forces de sécurité ont procédé à des tirs de gaz lacrymogènes et de balles en caoutchouc pour libérer l'arbitre Mohamed Ben Hassana, détenu depuis mercredi avec ses adjoints par des protestataires.

L'arbitre avait lancé un appel aux autorités pour le délivrer des mains d'un groupe d'habitants mécontents du village d'El-Omrane dans la région de Sidi Bouzid.

M. Ben Hassana a indiqué à l'AFP qu'il avait été pris en otage sur la route qui le conduisait à Gafsa (sud-ouest), où il allait arbitrer un match pour le compte du championnat de Tunisie de football.

Les ravisseurs réclamaient la libération de douze de leurs proches interpellés par la police après des manifestations.

Durant plusieurs jours, les habitants d'El-Omrane avaient empêché le passage des véhicules de l'Etat et des transports de phosphate de la région minière voisine de Gafsa pour réclamer le développement de leur région. Des manifestants avaient été arrêtés à la suite de plaintes d'usagers de la route.

Les protestataires ont réagi en barrant totalement la route mercredi et bloquant un convoi de voitures dont celle de l'arbitre enlevé.

Les habitants mécontents accusent le gouvernement d'ignorer leurs revendications relatives à l'emploi et à l'accès à l'eau et à l'électricité notamment.

mk-Bsh/cnp

PLUS:afp