Sommet de la Francophonie à Kinshasa: première pomme de discorde entre Québec et Ottawa

Publication: Mis à jour:
STEPHEN HARPER POPULARITY
AP

www.ledevoir.com:

Paris -- À deux semaines de l'ouverture du XIVe sommet de la Francophonie à Kinshasa, où Pauline Marois rencontrera pour la première fois son homologue canadien Stephen Harper, une première divergence se profile à l'horizon. Contrairement aux représentants du Québec, les diplomates canadiens refusent catégoriquement que le communiqué final du sommet se prononce en faveur de l'attribution d'un siège permanent à l'Afrique au Conseil de sécurité de l'ONU.

Lire l'intégralité de l'article sur www.ledevoir.com