NOUVELLES

Research In Motion affiche une perte de 235 millions $ US pour son 2e trimestre

27/09/2012 04:11 EDT | Actualisé 27/11/2012 05:12 EST

WATERLOO, Ont. - Research In Motion (TSX:RIM) a affiché jeudi une perte de 235 millions $ US pour son deuxième trimestre, ses revenus ayant plongé par rapport à ceux de l'an dernier, mais les résultats du fabricant des téléphones intelligents BlackBerry se sont néanmoins avérés meilleurs que ceux attendus par les analystes.

La société de Waterloo, en Ontario, a ainsi affiché une perte par action de 45 cents US. En comparaison, elle avait engrangé un bénéfice de 329 millions $ US, ou 63 cents US par action, pour la même période l'année dernière.

En excluant les éléments non récurrents — incluant les réductions de coûts et les suppressions d'emplois — RIM a réalisé un bénéfice ajusté de 142 millions $ US, ou 27 cents US par action.

Les analystes attendaient en moyenne une perte d'environ 47 cents US par action, d'après les chiffres compilés par Bloomberg.

Ses revenus ont totalisé 2,87 milliards $ US, contre 4,17 milliards $ US au deuxième trimestre l'année dernière.

Au cours du plus récent trimestre, RIM a livré environ 7,4 millions de BlackBerry et quelque 130 000 tablettes électroniques PlayBook.

Les résultats démontrent que RIM réalise des progrès dans sa transition vers sa prochaine génération de téléphones intelligents, alors qu'il poursuit la mise en oeuvre de son plan de réduction de dépenses, a estimé le chef de la direction Thorsten Heins.

«Même si cette transition est difficile est que l'environnement concurrentiel est féroce, nous avons réalisé des progrès dans ces secteurs au cours du trimestre», a affirmé M. Heins lors d'une conférence téléphonique.

«Nos équipes sont très concentrées pour conserver notre solide position financière alors que nous traversons cette transition.»

Le nouveau système d'exploitation BlackBerry 10 est pour sa part sur la bonne voie pour connaître un lancement au début de l'an prochain, a ajouté le chef de la direction.

Le flux de trésorerie lié à l'exploitation a atteint environ 432 millions $ US au cours du trimestre, contre 710 millions $ US au premier trimestre.

RIM a indiqué compter 80 millions d'abonnés à la fin du trimestre, une croissance d'environ deux millions par rapport à la fin du trimestre précédent.

Certains analystes ont noté que même si RIM avait gagné des clients, plusieurs d'entre eux se trouvaient dans des marchés émergents où les téléphones à plus faibles prix font figure de norme.

Ces téléphones moins onéreux ne contribuent pas autant aux profits de l'entreprise.

L'action de RIM prenait 15 pour cent à 7,14 $ US dans les transactions d'après-séance à New York. À la Bourse de Toronto, son titre a gagné jeudi 8 cents à 6,96 $. La société a dévoilé ses résultats financiers après la fermeture des marchés.

Dans ses perspectives, RIM a dit s'attendre à ce que la pression sur les résultats d'exploitation se poursuive pendant le restant de son exercice financier.

RIM prévoit afficher une perte d'exploitation au troisième trimestre.

La société a reporté à quelques reprises le lancement de ses nouveaux appareils intelligents, qui fonctionneront sous son nouveau système d'exploitation BlackBerry 10.

Ces nouveaux appareils sont considérés par plusieurs observateurs comme la clé de l'éventuel succès de la compagnie, qui a perdu des parts de marché aux mains des appareils concurrents iPhone d'Apple et Galaxy S3 de Samsung.

RIM a réalisé d'importantes réductions au sein de ses activités ces derniers mois, notamment en fermant des installations, en rompant des liens avec certains fabricants et en annonçant la mise à pied de 5000 travailleurs dans l'ensemble de ses activités à travers le monde. Elle espère ainsi réussir à économiser un milliard $ US d'ici la fin de son exercice financier.

PLUS:pc