NOUVELLES
27/09/2012 08:58 EDT | Actualisé 27/11/2012 05:12 EST

Le maire de Shawinigan demandera plus d'argent si Bécancour obtient le fonds de diversification de 200 millions

Le maire de Shawinigan, Michel Angers, a l'intention de solliciter le gouvernement s'il accorde son fonds de 200 millions de dollars après la fermeture de la centrale Gentilly-2 à Bécancour.

Michel Angers ne veut rien enlever au Centre-du-Québec. Il rappelle toutefois que sa ville n'a obtenu qu'un peu plus d'un million de dollars dans la foulée de la perte de près de 600 emplois avec la fermeture de la Belgo, en 2007.

« J'ai déjà demandé l'augmentation des fonds de diversification. Je n'ai eu aucune réponse de ce côté-là. J'ai demandé deux millions de dollars pour le centre d'entrepreneuriat qui était tout à fait dans la stratégie de l'ancien gouvernement, je n'ai toujours pas de réponse. Alors vous comprenez que quand le Parti québécois ouvre la porte à un fonds aussi important en terme de diversification économique, quand on perd des emplois ici à Shawinigan avec la fermeture de l'usine Belgo et la fermeture anticipée de Rio-Tinto, ce sont aussi des salaires à 80, 90 et 100 mille dollars. Alors je vais regarder la situation de très près », a affirmé Michel Angers, en entrevue à l'émission Chez nous le matin.

PLUS: