NOUVELLES

La Palestine veut plus de reconnaissance à l'ONU

27/09/2012 02:58 EDT | Actualisé 26/11/2012 05:12 EST

La Palestine souhaite obtenir le statut d'État non membre à l'ONU, a annoncé jeudi le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

« Nous avons commencé des consultations intensives avec les différentes organisations régionales et les États membres pour que l'Assemblée générale adopte une résolution considérant l'État de Palestine comme un État non membre des Nations unies pendant cette session », a-t-il déclaré devant l'Assemblée générale.

Le président palestinien a ajouté qu'il était « convaincu » qu'une grande majorité de pays soutiendra cette initiative.

Pour obtenir le statut d'État non membre à l'ONU, la Palestine nécessite un vote à la majorité simple de l'Assemblée générale, ce qui lui donnerait le droit de s'adresser à la Cour internationale de justice.

La Palestine jouit actuellement d'un statut d'État non membre observateur. Une demande d'adhésion en tant qu'État membre de l'ONU présentée par le président Mahmoud Abbas il y a un an presque jour pour jour, à l'occasion de l'Assemblée générale, avait échoué en raison de l'opposition de certains membres du Conseil de sécurité, dont les États-Unis.

Par ailleurs, Mahmoud Abbas a appelé jeudi le Conseil de sécurité à adopter d'urgence une résolution pour mettre un terme au conflit israélo-palestinien qui perdure depuis plus de six décennies. « Il y a encore une chance, peut-être la dernière, d'arriver à une solution à deux États et de sauver la paix », a-t-il affirmé, et ce, en dépit de la colonisation « raciste » d'Israël.

Tout de suite après son discours devant l'Assemblée générale, le président de l'Autorité palestinienne a par ailleurs rencontré le premier ministre canadien Stephen Harper. Ce dernier doit s'entretenir avec son homologue israélien vendredi, à New York.

PLUS: