NOUVELLES

La fête en attendant les négos

27/09/2012 10:12 EDT | Actualisé 27/11/2012 05:12 EST

Quelques heures après l'annonce de l'annulation totale des matchs préparatoires, à la veille de la timide reprise des négociations après une longue trêve, le retour du hockey de la Ligue nationale semble bien lointain.

Un texte de Guillaume Lefrançois

Dans ce contexte d'incertitude, les participants à la Tournée des joueurs ont offert aux amateurs de hockey - et à eux-mêmes - un baume, avec le premier match de leur projet. Au final, Équipe Montréal a remporté une victoire de 7-4 sur Équipe Québec, jeudi soir.

Le résultat importait peu pour les 1235 spectateurs, une salle comble, qui ont eu l'occasion de voir de vraiment très près quelques-uns de leurs joueurs favoris. Les organisateurs ont indiqué avoir refusé l'entrée à environ 400 personnes.

« « C'était le fun, ça a tellement été de travail depuis deux semaines, a commenté le défenseur des Flyers Bruno Gervais, un des instigateurs du projet. C'était intense, il y avait beaucoup de choses à penser. On n'a pas dormi, pas mangé beaucoup dans les dernières semaines pour partir ça. Quand le match a commencé, on se sentait plus léger sur la glace. C'était juste la cerise sur le sundae. »

Maxime Talbot, l'autre organisateur de la tournée, a eu l'honneur d'inscrire le premier but de la rencontre et a été choisi la première étoile du match (il a compté deux fois, tout comme Jason Pominville). Le défenseur vedette du Canadien Andrei Markov a aussi marqué.

Le gardien gagnant, Corey Crawford, lui-même de Châteauguay, a reçu une belle ovation lorsqu'on lui a décerné la troisième étoile. Il s'agit d'une récompense appropriée pour des gardiens souvent laissés à eux-mêmes dans des matchs assez ouverts.

« Ce sont des jeux fancy, à l'embouchure du filet, ils essaient toujours de faire la passe derrière nous, a commenté Crawford. En plus, c'est avec les meilleurs joueurs au monde. C'est dur sur nous! »

Décontracté

La rencontre s'est généralement déroulée dans une ambiance de match des étoiles, les joueurs se narguant de temps à autre lors des arrêts de jeu. Et les moqueries se sont poursuivies à l'issue des 3 périodes de 15 minutes.

« On a trouvé des failles, Dave (Morrissette) manque d'expérience côté coaching, a lancé à la blague Gervais, au sujet de l'entraîneur-chef de la formation québécoise. C'était dur pour eux, ils étaient sur la route, ils avaient le voyage dans les jambes! »

« Ce n'est pas une game, c'est entre nous, a rappelé Francis Bouillon. Mais on a toujours l'orgueil de gars qui veut gagner. Quand je vois (Guillaume) Latendresse qui marque, qui passe à côté de moi et me fait un clin d'oeil, c'est frustrant un peu! »

Équipe Montréal était aussi composée de Latendresse, Markov, Gervais, Brian Gionta, Josh Gorges, Alexandre Burrows, Colby Armstrong, Mathieu Darche, Derick Brassard et Steve Bégin.

Simon Gagné et ses compatriotes natifs de Québec Patrice Bergeron, Steve Bernier et David Desharnais se sont retrouvés du côté des perdants, en compagnie de Bouillon, Lars Eller, Travis Moen, Brandon Prust, Roman Hamrlik, Benoit Pouliot et Mathieu Perreault. Jonathan Bernier gardait le filet québécois.

PLUS: