NOUVELLES

Jour le plus sanglant du conflit : 305 morts en Syrie

27/09/2012 04:18 EDT | Actualisé 26/11/2012 05:12 EST

Au moins 305 personnes, dont 199 civils, ont été tuées mercredi dans les violences qui secouent la Syrie, soit le plus lourd bilan depuis le début de la révolte contre le régime de Damas, rapporte jeudi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

« Il s'agit du bilan le plus lourd enregistré en une seule journée, depuis mars 2011. Et cela en comptant seulement les personnes identifiées. Si l'on compte les corps retrouvés et non identifiés, le bilan serait bien plus lourd », a déclaré à l'AFP le chef de l'OSDH, Rami Abdel-Rahmane.

« Qu'est ce qu'il faut de plus au monde pour aider le peuple syrien? Il y a des centaines de morts chaque jour », a-t-il ajouté.

Le précédent bilan de victimes le plus élevé en une journée de conflit avait été enregistré le 19 juillet dernier, lorsque 302 personnes avaient été tuées. Ce jour-là, les rebelles syriens disaient avoir désormais le contrôle sur la frontière avec l'Irak.

Ces violences surviennent alors que les différents chefs d'État et de gouvernement réunis en Assemblée générale de l'ONU, à New York, ne parviennent toujours pas à s'entendre dans le dossier syrien.

Alors que la Tunisie se dit favorable à une « force arabe de maintien de la paix » en Syrie, le président égyptien a déclaré à l'ONU qu'il était hostile à toute intervention militaire étrangère et qu'il prônait un règlement négocié du conflit.

À l'instar du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, les pays occidentaux continuent quant à eux de plaider « l'urgence » pour la communauté internationale d'intervenir le plus rapidement possible pour mettre un terme aux violences.

PLUS: