NOUVELLES

Grand Prix d'Aragon: nouvelle explication de Lorenzo et Pedrosa à domicile

27/09/2012 05:00 EDT | Actualisé 26/11/2012 05:12 EST

Les Espagnols Jorge Lorenzo (Yamaha) et Dani Pedrosa (Honda), dorénavant seuls en lutte pour le titre mondial cette année, vont avoir une nouvelle occasion de s'expliquer sur leur terre à l'occasion de la troisième édition du Grand Prix d'Aragon dimanche.

Lorenzo, vainqueur à Barcelone en juin et deuxième devant Pedrosa à Jerez de la Frontera en avril, possède un très léger avantage à l'applaudimètre mais un plus conséquent au Championnat du monde.

Après la mésaventure rencontrée par Pedrosa à Misano - percuté et sorti de la piste par Hector Barbera - le Majorquin devance désormais le Catalan de 38 points alors qu'il ne reste plus que cinq courses.

Le grand absent de la confrontation sera bien sûr l'Australien Casey Stoner, champion du monde en titre, qui, convalescent d'une cheville droite fracturée lors des qualifications du Grand Prix d'Indianapolis, n'envisage pas de revenir en piste avant le Grand Prix du Japon à la mi-octobre. Seul vainqueur de ce Grand Prix depuis son inscription au calendrier en 2010, Stoner a remporté ses succès au guidon d'une Ducati puis d'une Honda.

Les essais officiels qui se sont déroulés début septembre sur ce circuit de cinq km qui alterne des virages rapides et lents revêtus d'un asphalte qui pose souvent des problèmes d'adhérence, ont néanmoins démontré que pilotes et machines avaient de nouveau progressé ces derniers mois.

Le passage des motos de 800 cc à 1000 cc cette année entre pour une large part dans ce constat mais les deux Espagnols, ont fait cavalier seul, signant tour à tour le meilleur chrono à chacune des deux journées. Au coude à coude aux essais, ils ont même tourné plus rapidement que Stoner qui avait réalisé la position de pointe l'an passé.

Chez Yamaha, l'Américain Ben Spies, 5e en course l'an dernier et auteur des 3e et 4e temps début septembre, pourrait s'intercaler dimanche entre Lorenzo et Pedrosa pour conforter l'avance de son coéquipier au Championnat. Les pilotes Tech3, Cal Crutchlow et Andrea Dovizioso, représentent également un soutien non négligeable pour Lorenzo dans sa quête d'un deuxième titre mondial après celui obtenu en 2010.

Chez Honda, le Britannique Jonathan Rea, remplaçant de Stoner, devrait de son coté épauler Pedrosa sur un circuit qu'il semble affectionner. Deux fois cinquième temps lors des essais, Rea a terminé à une honorable 8e place lors de sa première course en MotoGP, à Misano.

L'Allemand Stefan Bradl, très incisif également - 3e et 4e temps en Aragon - pourrait renouveler sa performance du Grand Prix de Saint Marin où il a figuré longtemps en troisième position.

Enfin, chez Ducati, après avoir signé une deuxième place à Misano - son meilleur résultat de l'année sur une piste sèche - Valentino Rossi essaiera de confirmer sur un circuit qui ne ressemble en rien au théâtre de ses derniers exploits.

En Moto2, les vainqueurs des deux éditions précédentes, Andrea Iannone en 2010 et Marc Marquez l'an dernier, devraient se retrouver une nouvelle fois aux avant-postes. L'Espagnol, vainqueur à Misano, pour la septième fois en douze courses cette saison, possède 53 points d'avance au Championnat sur son compatriote Pol Espargaro.

En Moto3, l'Allemand Sandro Cortese (KTM), également vainqueur sur la côte adriatique et qui mène le Championnat avec 46 points d'avance sur l'Espagnol Maverick Vinales (FTR Honda), aura à coeur d'être le premier à inscrire son nom au palmarès de cette nouvelle catégorie.

syd/jmt

PLUS:afp