NOUVELLES

Egypte: peine de prison confirmée pour un copte pour insulte au prophète Mahomet

27/09/2012 01:54 EDT | Actualisé 27/11/2012 05:12 EST

Une cour d'appel égyptienne a confirmé jeudi la peine de six ans de prison infligée à un chrétien égyptien, pour avoir porté atteinte au prophète Mahomet et au président Mohamed Morsi sur Facebook, a-t-on appris de source judiciaire.

Bishoy al-Beheiry, un enseignant copte originaire de la province de Sohag (centre), a été condamné le 18 septembre par une cour pénale à trois ans de prison pour avoir porté atteinte à l'islam en publiant des caricatures du prophète sur le réseau social.

Il a écopé de deux ans supplémentaires pour avoir insulté le président Morsi et d'un an pour avoir insulté la personne qui avait porté plainte contre lui au sujet des caricatures.

Le juge Tarek al-Nafrawi a confirmé jeudi en appel ces peines, a indiqué une source judiciaire, ajoutant que l'accusé n'avait plus de recours.

Le procès d'un autre copte (chrétien égyptien) accusé d'avoir mis en ligne sur internet des extraits d'un film islamophobe a commencé mercredi et doit reprendre le 17 octobre.

Albert Saber, 27 ans, est accusé de blasphème, d'insulte à la religion et d'incitation à la sédition dans des publications sur internet.

Des voisins avaient alerté les autorités en affirmant qu'il avait mis en ligne des extraits de "L'Innocence des musulmans", un brûlot à petit budget qui dépeint le prophète Mahomet comme un voyou aux pratiques déviantes et a provoqué des réactions violentes à travers le monde musulman.

Albert Saber, arrêté à son domicile dans la capitale égyptienne le 13 septembre, se trouve depuis en détention. Il rejette toutes les accusations.

Beaucoup de chrétiens d'Egypte craignent que le film "Innocence of Muslims", dont le producteur serait un copte installé aux Etats-Unis, ne fasse monter encore la pression sur leur communauté, qui représente de 6 à 10% des 82 millions d'habitants et s'estime déjà victime de discriminations et de violences.

str-jaz/hj/cnp

PLUS:afp