NOUVELLES

De plus en plus d'Américains sont métissés, selon les données du recensement

27/09/2012 01:19 EDT | Actualisé 27/11/2012 05:12 EST

Le nombre d'Américains qui se considèrent métissés et déclarent avoir des origines ethniques multiples a bondi de près d'un tiers en dix ans, a annoncé jeudi le Bureau du recensement.

Neuf millions de personnes ont déclaré lors du recensement de 2010 avoir des origines ethniques multiples, un chiffre en hausse de 32% par rapport au recensement de 2000.

Parmi les "combinaisons" les plus fréquentes, le métissage entre Blancs et Noirs (1,8 million de personnes), celui entre Blancs et "une autre race" (1,7 million), celui entre Blancs et Asiatiques (1,6 million) et celui entre Blancs et Amérindiens et natifs de l'Alaska (1,4 million).

Trois Etats --la Californie à l'ouest, le Texas au sud et New York à l'est-- comptaient selon ces statistiques plus de 500.000 métis dans leur population en 2010.

Le recensement de 2000 était le premier qui permettait aux personnes interrogées de revendiquer plusieurs origines ethniques.

Selon le recensement de 2010, la population américaine était alors de 308,8 millions de personnes, en hausse de 9,7% en dix ans.

rom/mdm/are

PLUS:afp