NOUVELLES

Barack Obama salue l'accord signé entre les deux Soudans

27/09/2012 01:23 EDT | Actualisé 27/11/2012 05:12 EST

Le président américain Barack Obama s'est félicité jeudi de l'accord signé entre le Soudan et le Soudan du Sud, saluant une étape importante pour éviter un conflit entre les deux pays.

Khartoum et Juba ont paraphé jeudi une série d'accords de sécurité et de coopération, après quatre jours d'âpres discussions au sommet d'Addis Abeba, qui ne règlent toutefois pas les très sensibles questions du statut de la zone contestée d'Abyei ni de la démarcation de leur frontière.

"Ces accords constituent une avancée vers la vision de la communauté internationale de deux Etats viables, en paix l'un avec l'autre", a jugé le président américain dans un communiqué, appelant à leur mise en oeuvre et à la poursuite du dialogue.

"Les dirigeants du Soudan et du Soudan du Sud ont choisi de faire un nouveau pas important pour s'éloigner du conflit et aller vers un avenir dans lequel leurs concitoyens pourront vivre dans la dignité, la sécurité et la prospérité", a-t-il insisté.

Les questions du statut d'Abyei et de la démarcation de la frontière sont parmi les plus sensibles entre les deux pays. Une série de sujets de tensions n'ont pas été résolus par l'accord "global" de paix conclu en 2005, qui a mis fin à des décennies de guerres civiles entre rebelles du Sud et gouvernement de Khartoum, et débouché sur l'indépendance du Soudan du Sud en juillet 2011.

L'accord sur le pétrole est censé régler l'un des sujets les plus épineux entre les deux voisins. Le Soudan du Sud, qui a hérité de 75% des réserves de brut du Soudan d'avant la sécession mais dépend pour l'exporter des infrastructures du Nord, avait stoppé en janvier sa production, furieux que Khartoum ait prélevé de son brut pour se payer, faute d'accord alors sur le montant des redevances de passage.

col/mdm/sam

PLUS:afp