NOUVELLES
27/09/2012 07:06 EDT | Actualisé 27/11/2012 05:12 EST

Ban, Al-Arabi et Brahimi craignent une Syrie "champ de bataille régional"

Les secrétaires généraux de l'ONU et de la Ligue arabe, Ban Ki-moon et Nabil al-Arabi, et le médiateur Lakhdar Brahimi ont souligné jeudi le risque de voir la Syrie se transformer en "champ de bataille régional", a indiqué un porte-parole de l'ONU.

Les trois hommes se sont rencontrés au siège de l'ONU pour évoquer "la nécessité vitale pour la communauté internationale de s'unir pour soutenir le travail" de M. Brahimi.

"Ils craignent si la violence continue, que la Syrie ne devienne un champ de bataille régional (et) la proie d'acteurs dont les objectifs n'ont rien à voir" avec la crise syrienne.

Toujours selon le porte-parole Marin Nesirky, ils ont déploré aussi "la férocité des violations des droits de l'homme commises par le gouvernement et l'opposition" et ont demandé que les donateurs contribuent davantage aux opérations humanitaires en Syrie et en faveur des réfugiés dans les pays voisins.

avz/bdx

PLUS:afp