NOUVELLES

Un groupe islamiste revendique l'attentat contre l'état-major syrien

26/09/2012 11:58 EDT | Actualisé 26/11/2012 05:12 EST

Un groupe jihadiste a revendiqué le double attentat mené mercredi contre le siège de l'état-major syrien a Damas, affirmant que cinq de ses combattants avaient été tués, dont un kamikaze.

"Des jihadistes héros ont mené (...) une opération suicide complexe à 06H55 (03H55 GMT) qui a visé le siège de l'état-major de la bande criminelle d'Assad", a affirmé dans un communiqué diffusé sur internet la branche de Damas de "Tajamo Ansar al-islam" (Rassemblement des partisans de l'islam).

Le groupe, qui a déjà revendiqué plusieurs opérations contre l'armée syrienne, explique qu'un kamikaze a fait exploser sa voiture à l'entrée principale du bâtiment, et que des bombes placées au troisième étage "en coordination avec (des militaires) honorables" ont été actionnées.

Quatre autres combattants qui ont pénétré dans le bâtiment ont péri "à la suite du chaos qui s'est ensuivi", précise le communiqué.

"Les soldats d'Assad se sont enfuis et un incendie s'est déclaré dans le bâtiment", précise le texte.

Un porte-parole de l'Armée syrienne libre (ASL), formée de déserteurs et de civils ayant pris les armes pour combattre le régime, Ahmad al-Khatib, affirmé à l'AFP que, outre "Tajamo Ansar al-islam", au moins trois autres brigades rebelles de l'ASL ont participé à l'opération.

Les liens entre l'ASL et le groupe islamiste ne sont pas clairs.

"Nous promettons au régime criminel de mener davantage d'opérations qui feront tomber ses piliers", a indiqué le groupe islamiste dans son communiqué.

ram/tp

PLUS:afp