NOUVELLES
26/09/2012 01:00 EDT | Actualisé 25/11/2012 05:12 EST

Red Bull rend hommage à Alonso

Christian Horner admet que la constance de Fernando Alonso agace l'équipe Red Bull. Une façon de rendre hommage au travail de Ferrari.

Le patron de Red Bull a admis qu'il était « agacé » par la résistance d'Alonson, qui a encore 29 points d'avance sur Vettel, malgré la victoire importante de l'Allemand à Singapour pour la course au titre.

Sebastian Vettel a offert une performance sans faille à Singapour pour se replacer dans la course au titre.

Alonso est en effet monté sur le podium, avec sa troisième position dans 5 des 7 dernières épreuves du championnat. Il a marqué des points dans toutes les courses qu'il a terminées. Sa seule course sans point ? Quand il s'est fait sortir par Romain Grosjean (Lotus) à Spa dans le premier virage.

« Sebastian a maintenant toute l'expérience qu'il faut, a expliqué Christian Horner aux médias au lendemain de la course nocturne. Il n'a jamais abandonné, il y a beaucoup d'adversité autour de lui, mais je ne l'ai jamais vu aussi concentré qu'il l'était à Singapour. Il a fait une course très impressionnante.

« Pour moi, le Championnat est grand ouvert, mais il est dommage que Fernando ne cesse d'apparaître sur un podium à la fin d'un Grand Prix », a admis le patron de Red Bull, admiratif.

Il est vrai que si Alonso n'a pas la voiture la plus rapide, elle est fiable, et lui rapporte de gros points.

Avec six courses à disputer, pas question pour Christian Horner d'imiter son compatriote Niki Lauda et de nommer tout de suite qui sera champion. (NDLR : Lauda croit que ce sera Alonso)

« En 2010, Sebastian accusait 25 points de retard avec deux courses à disputer, tout est encore possible, rappelle M. Horner. Nous avons eu de la malchance à maintes reprises cette année, nous avons fait de bonnes courses, et nous travaillons dur pour développer la voiture à chacune des courses.

Sans souhaiter des soucis à Alonso, il conclut que Red Bull doit être prête à saisir la moindre occasion de diminuer l'écart qui sépare Vettel à Alonso.

« Nous avons besoin de prendre des points quand Fernando ne fait pas aussi bien que nous », a conclu Christian Horner.

Vettel a marqué plus de points qu'Alonso 7 fois sur 14 courses, dont 18 « gros » points à Spa.

Alors que Fernando Alonso dit qu'il veut encore gagner d'ici la fin de la saison, Ferrari a déjà compris que la F2012 devra avant tout tenir le coup.

PLUS: