NOUVELLES

Obama pense que l'attaque de Benghazi était "terroriste" (Maison Blanche)

26/09/2012 01:33 EDT | Actualisé 26/11/2012 05:12 EST

Barack Obama pense que l'attaque de Benghazi en Libye était "terroriste", a affirmé mercredi son porte-parole, au lendemain du discours du président américain à l'ONU lors duquel il n'a pas employé ce mot, ce qui lui a valu d'être critiqué par son rival Mitt Romney.

Interrogé sur cette omission dans l'avion Air Force One transportant M. Obama vers Toledo (Ohio, nord), le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney, a affirmé qu'il n'y avait "pas de raison pour cela, autre que de sa volonté d'expliquer pleinement son opinion" devant l'Assemblée générale de l'ONU à New York.

"L'opinion du président est qu'il s'agissait d'une attaque terroriste", a insisté M. Carney, qui avait lui-même pour la première fois employé cette expression le 20 septembre à propos de l'assaut contre la mission diplomatique de Benghazi (est de la Libye), qui a coûté la vie le 11 septembre à quatre Américains dont l'ambassadeur en Libye, Chris Stevens.

Mardi devant les délégués aux Nations unies, M. Obama avait dénoncé "une attaque contre l'Amérique".

Le même jour, le républicain Mitt Romney, qui contestera la Maison Blanche à M. Obama le 6 novembre, a affirmé que l'attaque de Benghazi était "un acte de terrorisme". "Nous attendons de la franchise" de l'administration, a encore dit M. Romney sur Fox News, en souhaitant que le mot "terrorisme" soit employé.

"Il n'y a aucun doute sur le fait que le genre d'armes qui ont été utilisées et l'attaque soutenue montrent que ce n'était pas seulement dû à une foule en colère", avait déclaré lundi M. Obama dans un entretien à l'émission de télévision "The View".

Après une dizaine de jours de flottement, la Maison Blanche a affirmé la semaine dernière pour la première fois que cette attaque était terroriste, mais ses auteurs, Al-Qaïda ou un groupe extrémiste local, restent encore non identifiés, malgré l'enquête menée par la police fédérale américaine (FBI).

bur-tq/are

PLUS:afp