NOUVELLES

Northern Gateway: Ottawa est poursuivi pour la protection des espèces en danger

26/09/2012 02:42 EDT | Actualisé 26/11/2012 05:12 EST

VANCOUVER - Une coalition de groupes écologistes poursuit le ministère fédéral de l'Environnement pour tenter d'obliger Ottawa à protéger les espèces en voie de disparition et menacées le long du trajet proposé du pipeline Northern Gateway.

Le Western Canada Wilderness Committee, la Fondation David Suzuki, Greenpeace Canada, le Sierra Club et Wildsight accusent le ministère de contrevenir à sa propre Loi sur les espèces en péril.

Ils se sont adressés à un tribunal fédéral pour obtenir une révision judiciaire des cas du rorqual à bosse du Pacifique, de l'esturgeon blanc de la rivière Nechako, du guillemot marbré et d'une espèce de caribou.

Les organisations affirment que le refus du ministre fédéral de l'Environnement, Peter Kent, de publier un plan final de rétablissement pour ces espèces va à l'encontre de la loi, et ils demandent à la justice de l'obliger à agir.

La poursuite ajoute qu'en vertu de la Loi sur les espèces en péril, un plan final de rétablissement offrirait à ces espèces une protection juridique qui leur est due depuis longtemps.

M. Kent a déclaré à La Presse Canadienne plus tôt ce mois-ci que la loi est inefficace et qu'elle sera modifiée au cours des prochains mois.

PLUS:pc