NOUVELLES

Nicolas Girard à la tête de l'AMT

26/09/2012 03:18 EDT | Actualisé 25/11/2012 05:12 EST

Défait lors de la dernière élection générale québécoise, l'ancien député péquiste Nicolas Girard a été nommé à la tête de l'Agence métropolitaine de transport (AMT).

M. Girard succède ainsi à Paul Côté, qui assurait l'intérim à titre président de l'AMT. Le leader parlementaire Stéphane Bédard a confirmé la nouvelle, qui a par la suite annoncée au Conseil des ministres.

« J'ai extrêmement confiance dans les compétences de Nicolas Girard, quoi qu'il soit appelé à faire dans le futur », a déclaré Sylvain Gaudreault, ministre des Transports.

La nomination de M. Bédard a rapidement provoqué des réactions du côté de la Coalition avenir Québec (CAQ) et du Parti Libéral.

Le chef de la CAQ, François Legault, a dénoncé cette nomination partisane. « M. Girard, avec toutes ses qualités, n'a aucune expérience de gestion. Donc exactement ce que le Parti québécois dénonçait; la partisanerie avant la compétence », a-t-il dit.

Le député libéral Sam Hamad a souligné que M. Girard était « un bon critique en transports », mais qu'il y avait à son avis une grande différence entre ce rôle et les responsabilités qu'exige la direction d'une société de transport.

Son collègue Pierre Moreau a pour sa part déploré le fait que le ministre des Transports se prive d'une expertise dans le domaine du transport ferroviaire de personnes.

Ancien député de Gouin, M. Girard a été défait par la co-porte-parole de Québec solidaire (QS), Françoise David, aux élections du 4 septembre dernier. Il représentait la circonscription depuis huit ans.

Mme David a d'ailleurs souligné mercredi, pendant la conférence de presse qui a suivi son assermentation, qu'il mérite sa nomination comme PDG de l'AMT.

PLUS: