NOUVELLES

La drogue appelée "sels de bain" interdite au Canada

26/09/2012 11:12 EDT | Actualisé 26/11/2012 05:12 EST

Le Canada interdit désormais la possession, le trafic, l'importation et l'exportation de la substance principale de la drogue dite "sels de bain", qui peut entraîner des comportements psychotiques et dangereux, a annoncé mercredi la ministre de la Santé Leona Aglukkaq.

Cette décision met ce stupéfiant contenant des stimulants synthétiques dont du méthylène-dioxy-pyrovalerone (MDPV) dans la même catégorie que la cocaïne ou l'héroïne.

"Les Canadiens doivent faire la différence entre la drogue MDPV, communément appelée +sels de bain+, et les sels de bains légaux achetés dans les magasins de détail", a souligné Mme Aglukkaq, selon un communiqué.

"Les +sels de bain+ sont une drogue puissante qui ressemble aux sels de bain, mais qui est utilisée pour ses effets psychotropes", a-t-elle ajouté.

Cette poudre blanche, qui peut se consommer en inhalation, en injection ou se fumer, est souvent présentée comme un "euphorisant légal" ou "non illégal" sur les sites internet qui la commercialisent.

Mme Aglukkaq remplit ainsi une promesse faite publiquement en juin dernier d'interdire cette drogue.

La substance, d'une "dangerosité extrême", est parfois vendue "sous la forme de cachets d'ecstasy", avait indiqué à l'époque un expert de la police fédérale, Mike Cabana. Ainsi, il peut arriver qu'elle soit consommée sans qu'on connaisse sa vraie nature.

La presse locale américaine avait lié l'affaire morbide d'un homme ayant dévoré une grande partie du visage d'un passant, le 26 mai dernier sur un pont de Miami, à la prise de cette drogue, après plusieurs déclarations en ce sens des autorités sanitaires de l'Etat de Floride (sud-est des Etats-Unis).

via/lor

PLUS:afp