NOUVELLES

Graeme Roustan, carte cachée de Bettman?

26/09/2012 09:31 EDT | Actualisé 26/11/2012 05:12 EST

Le projet d'amphithéâtre à Markham, près de Toronto, fait couler beaucoup d'encre. L'initiateur, Graeme Roustan, un Québécois d'origine, vient d'embaucher Ray Lalonde, anciennement associé au Canadien de Montréal et qui a largement contribué au succès marketing de l'équipe.

Mais il y a bien plus dans l'équation, Graeme Roustan a fait ses classes et joue une carte importante aux yeux de Gary Bettman, celle de la discrétion...

Ces jours-ci, Roustan est un homme heureux. Il est à construire la patinoire communautaire de la Fondation des Canadiens pour l'enfance dans SON parc, à Notre-Dame-de-Grâce, là où il a grandi. Du hockey, il en mange. La LNH n'a presque pas de secret pour lui.

« Dans le monde du hockey, je suis reconnu comme... un homme de hockey, dit-il. On connaît ma passion pour ce sport. »

Cet homme d'affaires de 52 ans a construit des arénas jusqu'à Dubaï. Tous les propriétaires de la LNH le connaissent. Il a bien failli acheter le Canadien en 2009, a aidé à mettre sur pieds les Sharks de San Jose et vient de quitter la compagnie Bauer pour se consacrer à son projet d'amphithéâtre à Markham. Le GTA Centre comptera 20000 sièges. Parfait pour des concerts, et parfait aussi pour une franchise de la LNH? La réponse officielle, non!

« Il n'en est pas du tout question pour l'instant », répond-il.

« J'ai des amis communs avec Graeme Roustan, avance cependant l'analyste Martin Leclerc. Le rêve de sa vie, c'est d'avoir une équipe de hockey. »

Graeme Roustan insiste : pas besoin de hockey de la LNH pour que son projet d'amphithéâtre soit rentable. Reste que le marché torontois est énorme et qu'il a formé une équipe étoile: l'architecte et l'entrepreneur ont construit le Air Canada Center de Toronto, le gestionnaire, Global Spectrum, possède les Flyers et le contrat de restauration va à une compagnie qui appartient à Jeremy Jacobs, très près de Gary Bettman.

« C'est reconnu dans le milieu de la LNH que la prochaine équipe qui va être disponible ou la prochaine expansion, Graeme Roustan va être sur les rangs », soutient Martin Leclerc.

« Si le téléphone sonne, bien sûr que je vais écouter ce qu'on pourrait me proposer, quelle que soit l'opportunité. »

Qui plus est, Roustan est très respectueux du « protocole » de la Ligue dans ce type de dossier. « C'est le commissaire (Bettman) qui sera au bout du fil, c'est le seul appel auquel je répondrai. »

En plein ce que veut entendre Gary Bettman...

(D'après un reportage de Diane Sauvé)

PLUS: