NOUVELLES

Feu vert pour le projet de navettes ferroviaires à Baie-Saint-Paul

26/09/2012 09:30 EDT | Actualisé 26/11/2012 05:12 EST

Le projet de navettes ferroviaires du Groupe Le Massif à Baie-Saint-Paul pourra finalement aller de l'avant après plusieurs délais. Les citoyens qui s'opposaient à l'implantation d'un atelier ferroviaire dans leur quartier n'ont pas réussi à obtenir la tenue d'un référendum.

Les opposants devaient recueillir 18 signatures pour que la municipalité tienne une consultation sur le changement de zonage requis pour réaliser le projet. Seulement cinq personnes ont signé les registres.

Les navettes ferroviaires vont transporter les visiteurs du nouvel hôtel La Ferme, à Baie-Saint-Paul, jusqu'au centre de ski Le Massif de Petite-Rivière-Saint-François.

Le projet, qui devait être prêt pour l'ouverture de l'hôtel en juin, a été retardé en raison de l'opposition de certains citoyens du quartier Sainte-Anne à Baie-Saint-Paul. Ces derniers craignaient le bruit et la circulation occasionnés par la présence d'un atelier ferroviaire à proximité de leurs résidences. Le hangar construit tout près de la rue Leblanc servira à entretenir et entreposer les navettes d'une capacité de 150 passagers chacune.

Le porte-parole des opposants au projet, François Rivard, est déçu et choqué de la tournure des événements. Il affirme notamment que des gens d'affaires ont fait des pressions sur les citoyens du quartier pour s'assurer que le projet se concrétise. « C'est gens là, de la rue Leblanc, n'ont pas été en mesure de supporter la cause, de faire un peu de bruit. Ça va changer la qualité de vie, ça va faire des odeurs. Nous qui espérions un jour peut-être réhabiliter ce secteur-là, industriel en quartier résidentiel, et bien ça va être extrêmement difficile. Je pense qu'on ne pourra pas revenir là-dessus », dit-il.

Le Massif satisfait

Le Groupe Le Massif rappelle de son côté que des modifications ont été apportées au projet pour satisfaire les citoyens mécontents. L'atelier ferroviaire a été déplacé plus loin des maisons et un écran végétal sera aussi aménagé pour atténuer le bruit. Les dimensions de la bâtisse ont aussi été réduites.

Le vice-président du Groupe Le Massif et responsable des relations avec la communauté, Michel Guimond, affirme que les citoyens ont été écoutés. « Il ne faudrait pas oublier que dans les valeurs du Groupe Le Massif, on parle de faire des projets dans le principe du développement durable. Donc, le milieu ambiant, les voisins doivent être respectés. »

Le maire de Baie-Saint-Paul, Jean Fortin, se dit lui aussi soulagé que le projet puisse aller de l'avant. Le maire Fortin est convaincu que les navettes ferroviaires vont profiter à toute l'économie de la région.

Le projet de changement de zonage sera maintenant soumis à la Municipalité régionale de comté (MRC) d'ici une dizaine de jours. La construction de l'atelier ferroviaire devrait commencer en octobre.

Le Groupe Le Massif espère que les navettes ferroviaires pourront transporter les premiers passagers de l'Hôtel La Ferme à la montagne au début de l'année 2013.

PLUS: