NOUVELLES

USA: le républicain du "viol véritable" s'accroche dans la course au Sénat

25/09/2012 04:36 EDT | Actualisé 25/11/2012 05:12 EST

Le républicain Todd Akin, qui s'était rendu célèbre dans le monde en affirmant qu'une grossesse était impossible en cas de "viol véritable", a confirmé mardi qu'il restait dans la course au Sénat américain.

"J'ai un seul but jusqu'en novembre, c'est de remplacer Claire McCaskill", la sénatrice démocrate sortante, a-t-il annoncé mardi lors d'une conférence de presse dans le Missouri (centre), l'Etat où il est candidat.

Quasiment toute la classe politique américaine, y compris républicaine, avait condamné ses propos, fin août, quand cet élu de la Chambre des représentants avait expliqué sur une chaîne de télévision locale : "De ce que j'entends de la bouche des médecins, la grossesse après un viol est très rare (...). S'il s'agit d'un véritable viol, le corps de la femme essaie par tous les moyens de bloquer tout ça".

Devant la consternation et le choc provoqués dans le pays, il avait présenté ses excuses, sans parvenir à se réconcilier avec les dirigeants républicains et les grands donateurs qui l'avaient prié, en vain, de se retirer de la course avant la date butoir fixée au 25 septembre.

Mais en refusant de disparaître, l'homme a su se rendre inévitable et lundi le poids lourd Newt Gingrich, candidat malheureux à la primaire présidentielle, lui a apporté son soutien, selon l'argument que tout républicain vaut mieux qu'une démocrate.

Un sondage d'un journal local, réalisé fin août, donnait Todd Akin largement battu par la démocrate sortante (respectivement 41% contre 50% des intentions de vote), mais un second, réalisé une semaine plus tard, les donnaient au coude-à-coude.

ico/lor

PLUS:afp