NOUVELLES

Potash: tous les mineurs sont sortis de la mine après un incendie

25/09/2012 01:50 EDT | Actualisé 25/11/2012 05:12 EST

ROCANVILLE, Sask. - L'ensemble des 20 mineurs qui avaient été coincés sous terre dans une mine de potasse à Rocanville, en Saskatchewan en raison d'un incendie sont revenus à la surface.

L'un des mineurs évacués, Darwyn Wirth, a déclaré à des journalistes, peu de temps après son retour à la surface en compagnie de ses 19 collègues, qu'il prendrait bien une bonne bière froide!

Selon les mineurs, il n'y a pas eu de panique, et tous se sont rapidement dirigés vers des abris d'urgence installés un peu partout dans la mine.

Le porte-parole de PotashCorp, Bill Cooper, avait indiqué mardi que les employés coincés sous terre devraient avoir à attendre pendant plusieurs heures avant de pouvoir quitter les abris d'urgence où ils s'étaient installés. Selon lui, il s'agissait de refroidir l'endroit et de renouveler l'air.

Le système de ventilation, a-t-il dit, devait ainsi évacuer l'air vicié des kilomètres de tunnels afin de ramener la qualité de l'air à un niveau où il serait sécuritaire de faire sortir les mineurs toujours présents et de les ramener à la surface.

M. Cooper a ajouté que les mineurs se sont retrouvés dans quatre abris d'urgence situés dans différentes parties de la mine. Ces salles peuvent être isolées du reste des installations et sont pourvues de réserves d'air, d'eau et de nourriture suffisantes pour plusieurs jours.

«Nous avons un système d'alarme avec des klaxons bruyants et des lumières rouges clignotantes, et vous vous rendez immédiatement dans un abri, avant d'appeler le poste de contrôle pour leur indiquer que vous êtes là», a déclaré M. Wirth.

Le feu s'est déclaré vers 2h, mardi, quand une gigantesque bobine de bois servant à enrouler des câbles s'est enflammée.

Des responsables provinciaux ont indiqué que l'incendie de la mine a été éteint environ 10 heures après avoir éclaté.

Une équipe de secours avait déjà été en mesure, mardi, d'évacuer neuf employés s'étant retrouvés dans un abri d'urgence.

La mine de potasse de Rocanville est située à environ un kilomètre sous terre, mais les tunnels s'étendent à l'horizontal du puits principal sur une distance d'environ 16 kilomètres.

Il ne s'agit pas du premier incendie qui éclate dans une mine de potasse de la province.

En janvier 2006, 72 mineurs ont survécu à un feu dans la mine Mosaic à Estherazy.

Lorsque la chaleur d'une torche à découper a provoqué un feu dans des canalisations de plastique le 29 janvier, les 72 mineurs alors à l'oeuvre dans la mine ont été en mesure de se réfugier dans des abris. Il aura fallu 30 heures pour évacuer l'ensemble des employés à la surface sans provoquer de problèmes importants, selon des responsables de la mine.

Les événements d'Estherazy ont été présentés comme le déroulement exemplaire d'une procédure de sauvetage minier.

PLUS:pc