NOUVELLES
25/09/2012 12:50 EDT | Actualisé 25/11/2012 05:12 EST

Israël tourne au ralenti pour la fête de Yom Kippour

JÉRUSALEM - Israël tournait au ralenti mardi pour la préparation de la fête religieuse de Yom Kippour, considérée comme la plus importante du calendrier juif.

Le pays a complètement fermé son espace aérien et ses frontières, et aucun train ni autobus ne circule. Les restaurants, les commerces et les écoles sont également fermés, tout comme les ministères. Les télévisions et les radios ont cessé de diffuser leurs émissions.

La fête est célébrée du mardi soir au mercredi soir. Yom Kippour, également appelé le Jour du Grand Pardon, est marqué par un jeûne complet et de nombreuses célébrations dans les synagogues.

Cette année, Yom Kippour intervient dans un contexte international tendu. Israël laisse planer la menace d'une attaque des installations nucléaires iraniennes.

Le premier ministre israélien, Benjamin Nétanyahou, doit prononcer un discours mercredi soir devant l'Assemblée générale des Nations unies à New York, où il parlera du programme nucléaire iranien et des risques qu'il fait peser sur la sécurité d'Israël.

PLUS:pc