NOUVELLES

Hollande dénonce l'ingérence "inacceptable" de l'Iran en Syrie

25/09/2012 03:54 EDT | Actualisé 25/11/2012 05:12 EST

Le président français François Hollande a dénoncé mardi l'ingérence "inacceptable" de l'Iran en Syrie, lors d'une conférence de presse en marge de l'Assemblée générale de l'ONU à New York.

"Il est clair que nous avons tous les éléments de preuve que l'Iran intervient par des moyens humains et matériels en Syrie et c'est inacceptable", a déclaré M. Hollande.

Le général iranien Mohammad Ali Jafari, commandant en chef des Gardiens de la révolution (Pasdaran), avait déclaré le 16 septembre que des Pasdaran étaient en Syrie et au Liban en tant que "conseillers", propos ensuite démentis par le ministère iranien des Affaires étrangères.

Par ailleurs, les Etats-Unis ont à plusieurs reprises appelé l'Irak à inspecter les avions iraniens survolant son territoire qu'ils soupçonnent de transporter des cargaisons d'armes pour le régime syrien.

Evoquant une éventuelle contagion du conflit syrien au Liban, M. Hollande a souligné la volonté française que "le Liban soit protégé autant que possible".

"Il pourrait y avoir des intérêts de la part du régime syrien de déstabiliser le Liban", a-t-il estimé. "Pour l'instant, tel n'a pas été le cas", a-t-il ajouté, assurant soutenir "les efforts" du président et du Premier ministre libanais pour préserver la stabilité du pays.

ha-cf/lor

PLUS:afp