NOUVELLES

Gaspésie-Les Îles : Méridien Maritime veut acheter la Davie avec un partenaire norvégien

25/09/2012 04:55 EDT | Actualisé 24/11/2012 05:12 EST

Le groupe Méridien Maritime de Matane veut s'associer avec l'entreprise norvégienne STX-OSV afin d'acquérir le chantier naval de la Davie.

Le propriétaire de Méridien Maritime, Angelo Marcotte, a confirmé la nouvelle à Radio-Canada, mais demeure discret sur les détails de la transaction.

Le groupe d'investisseurs souhaite relancer les activités du chantier de la Davie fermé depuis 2010. La société norvégienne STX-OSV possède déjà plusieurs chantiers maritimes dans le monde, dont deux en Roumanie et un au Brésil.

Selon le directeur de la Davie, Richard Bertrand, l'offre de Méridien Maritime n'est pas recevable puisqu'elle aurait été déposée quelques jours après la fermeture de l'appel d'offres au milieu de l'été.

Vers une poursuite?

Un des deux entrepreneurs qui a déposé une offre pour acheter le chantier de la Davie, Michel Juneau Katsuya, menace de se tourner vers la justice si Méridien Maritime réussit à déposer son offre d'achat malgré le retard. Il se dit toutefois prêt à s'associer avec l'entreprise matanaise.

Le président du syndicat des travailleurs de la Davie, Paul-André Brulotte, affirme pour sa part que la nouvelle a surpris les employés. Ces derniers donnent leur appui aux gestionnaires, mais ils craignent que la venue d'un nouveau joueur retarde l'ouverture du chantier.

« Monsieur Angelo Marcotte, j'ai bien du respect pour lui, mais ce qu'on veut nous autres, c'est qu'il y ait un dénouement rapide dans le dossier », indique M. Brulotte.

La propriétaire de Méridien Maritime, Angelo Marcotte, a également annoncé en juillet dernier l'acquisition de la cale sèche de Gros-Cacouna au coût de 31 millions de dollars.

S'il devient propriétaire de la Davie, M. Marcotte précise que le chantier de Gros-Cacouna fera tout de même partie de ses priorités même si ses énergies iront à Lévis.

PLUS: