NOUVELLES

Deux avions violent l'espace aérien restreint autour du siège de l'ONU à NY

25/09/2012 05:14 EDT | Actualisé 25/11/2012 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Deux avions de combat ont été déployés dans le ciel du New Jersey, mardi, après que deux petits avions eurent violé l'espace aérien restreint imposé dans le cadre du rassemblement annuel des dirigeants mondiaux au siège des Nations unies à New York, au moment où le président américain Barack Obama prononçait son discours.

Le porte-parole du Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD), John Cornelio, a déclaré que deux avions F-22 avaient intercepté les deux petits avions lors de deux incidents distincts dans le New Jersey, vers 11 h.

L'administration fédérale américaine de l'aviation (FAA) a précisé que les pilotes n'avaient pas demandé la permission d'entrer dans l'espace aérien restreint. L'un des avions a mis 20 minutes à sortir de l'espace restreint, tandis que l'autre avion en est sorti après 14 minutes.

Les deux avions ont été forcés d'atterrir à l'aéroport régional du centre du New Jersey.

La FAA enquêtera sur l'incident avant de décider d'imposer d'éventuelles sanctions aux pilotes fautifs.

Le porte-parole de la FAA, Jim Peters, a précisé que la zone de restriction aérienne temporaire avait été établie autour de la ville de New York dans le cadre de l'Assemblée générale de l'ONU.

PLUS:pc