NOUVELLES

Bombardier Aéronautique négocie avec Air Baltic au sujet d'une commande de Q400

25/09/2012 05:43 EDT | Actualisé 25/11/2012 05:12 EST

MONTRÉAL - Bombardier Aéronautique a confirmé mardi être en train de négocier avec Air Baltic au sujet d'une commande de plusieurs biturbopropulseurs Q400 qui pourraient s'ajouter à la flotte de la société aérienne, qui inclura éventuellement l'appareil CSeries, de taille plus importante, du constructeur montréalais.

Marianella de la Barrera, porte-parole de la compagnie, a indiqué que la commande de Q400, un appareil de fabrication torontoise, était pour des avions entièrement neufs. Elle a cependant refusé de préciser combien d'unités pourraient être vendues.

En entrevue, Mme de la Barrera a indiqué que les négociations se poursuivaient et qu'une annonce serait faite une fois les ententes finalisées.

Air Transport World, une publication de l'industrie, a rapporté que la société aérienne de Lettonie ajouterait quatre Q400 à sa flotte en mai et juin prochains. L'entente serait d'une valeur de plus de 120 millions $ US, en tenant compte du prix courant de l'avion.

Le président de la direction d'Air Baltic, Martin Gauss, a indiqué avoir songé à acquérir des appareils d'occasion avant d'avoir fait le choix d'avions neufs.

En juillet, Air Baltic a signé une lettre d'intention afin de faire l'acquisition de 10 CS300 de la gamme CSeries et a pris des droits d'achat sur 10 autres de ces avions de ligne.

Au prix courant du CS300, le contrat est estimé à quelque 764 millions $ US et pourrait augmenter à 1,57 milliard $ US si tous les droits d'achat sont convertis en commandes fermes.

Les actions de Bombardier (TSX:BBD.B) ont terminé la séance de mardi à 3,64 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de sept cents, soit un peu moins de deux pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc