NOUVELLES

Afrique du Sud: le secteur des transports touché à son tour par des grèves

25/09/2012 11:44 EDT | Actualisé 25/11/2012 05:12 EST

JOHANNESBOURG, Afrique du Sud - Après les mines, les grèves se propagent au secteur des transports en Afrique du Sud, où plus de 20 000 employés du transport de marchandises ont cessé le travail mardi pour demander une hausse de salaire, selon le syndicat des transports.

D'après le syndicat des employés du transport sud-africain (SATAWU), les grévistes réclament notamment une hausse de salaire de 12 pour cent. Les employeurs avaient proposé une augmentation de 8,5 pour cent, une offre rejetée dans la province de Gauteng un peu plus tôt dans la journée, selon Vincent Masoga, un porte-parole du syndicat.

Des chauffeurs routiers en grève se sont rassemblés mardi à Johannesburg et ont jeté des pierres sur des camions qui passaient, selon l'agence South Africa Press Association.

D'après SATAWU, des employés ont cessé le travail à la suite du blocage des négociations salariales depuis juin. Si le mouvement de grève devait se poursuivre, cela pourrait affecter l'approvisionnement en essence et en produits alimentaires dans le pays.

Mardi, des employés des mines d'Anglo American Platinum Mines, près de Rustenburg, ont rencontré la direction et les médiateurs pour discuter des demandes salariales soumises la semaine dernière. Un représentant des mineurs, Gaddafi Mdoda, a expliqué mardi que les grèves qui touchent environ six mines d'Anglo American près de Rustenburg continueraient jusqu'à ce qu'un accord soit conclu.

Les mineurs en grève de Lonmin, une mine de platine du nord-ouest de l'Afrique du Sud, ont fini par accepter une hausse salariale de 22 pour cent après près de six semaines d'un conflit parfois violent au cours duquel 46 personnes ont trouvé la mort. L'accord chez Lonmin a poussé d'autres mineurs de la région à formuler les mêmes exigences et à contourner les syndicats pour négocier directement avec la direction.

PLUS:pc