NOUVELLES

Affaire Armstrong - L'UCI agacée par la ministre française des Sports

25/09/2012 02:58 EDT | Actualisé 25/11/2012 05:12 EST

L'Union cycliste internationale (UCI) a été agacée par les déclarations de la ministre des Sports française Valérie Fourneyron qui dans un entretien au quotidien Le Monde de mardi estime que la fédération internationale doit "prendre ses responsabilités" et priver Lance Armstrong de sept Tours de France.

"L'UCI a exprimé sa profonde surprise face aux déclarations de Mme Fourneyron qui semble vouloir lui dicter la conduite à tenir sans avoir connaissance du dossier", a déclaré à l'AFP son porte-parole Enrico Carpani.

"Il n'y a pas besoin de rappeler à l'UCI ce qu'elle a à faire", a poursuivi le porte-parole. "Pour l'heure, nous sommes encore dans l'attente du dossier. Et nous avons maintes fois dit que nous n'avons pas l'intention de faire appel auprès du Tribunal arbitral du sport à moins que l'examen des documents montrent un problème important".

Armstrong a été radié à vie du sport de compétition par l'Agence antidopage américaine, qui a invalidé tous ses résultats depuis le 1er août 1998, dont ses sept succès dans la Grande Boucle.

Mais la compétence de l'Usada se limitant au territoire américain, il revient à la fédération internationale juridiquement de priver Armstrong de ses victoires de 1999 à 2005.

"Je ne comprendrais pas que l'UCI ne retire pas ses sept titres à Lance Armstrong. L'UCI va devoir prendre ses responsabilités par rapport aux conclusions de l'Usada", a déclaré Mme Fourneyron dans le Monde. 

L'UCI juge que la ministre a fait preuve de "la même légèreté" que Jose Luis Zapatero, qui lorsqu'il était Premier ministre espagnol, avait estimé que le champion national Alberto Contador n'avait pas à être suspendu pour son contrôle positif du Tour de France 2010. 

Pour la fédération internationale, la ministre des Sports qui va rejoindre en 2013 le conseil exécutif de l'Agence mondiale antidopage - où siège déja le président de l'UCI Pat McQuaid - "a voulu jouer le match avant même d'être entrée sur le terrain".

 

stp/jde

PLUS:afp