NOUVELLES

USA: le réseau MySpace donne un premier aperçu de sa nouvelle version

24/09/2012 07:19 EDT | Actualisé 24/11/2012 05:12 EST

Le réseau social de musique en ligne MySpace a donné lundi un premier aperçu de sa nouvelle version qu'il compte lancer sous peu pour tenter de retrouver une popularité perdue face au géant Facebook.

Un message en haut de la page d'accueil du site myspace.com indiquait ainsi que "Le nouveau MySpace arrive bientôt", accompagné d'un lien vers une vidéo montrant l'interface de MySpace complètement remodelée, intégrant à la fois Facebook et Twitter.

"Nous travaillons dur pour construire le nouveau MySpace à partir de zéro", pouvait-on lire sur le site internet. "Mais nous restons fidèles à nos racines d'une manière très importante: en donnant aux gens le pouvoir de s'exprimer comme ils veulent".

"Que vous soyez musicien, photographe, cinéaste, créateur de mode ou simplement un fan engagé, nous aimerions que vous fassiez partie de notre toute nouvelle communauté", soulignait encore MySpace.

Les visiteurs du site pouvaient laisser leur adresse électronique afin de recevoir l'invitation au nouveau service via un courriel.

Le pionnier des sites de socialisation, qui cherche à retrouver une popularité perdue après avoir été éclipsé par Facebook, a déjà tenté de se transformer en communauté d'internautes à la fois amateurs et producteurs de musique.

Plus tôt dans l'année, MySpace avait lancé un nouveau lecteur de musique qui lui avait permis d'attirer, selon lui, une foule d'utilisateurs.

Mais le réseau social doit aussi faire face à la concurrence de services de musique sur internet comme Spotify, Pandora ou Rdio, même s'il se veut être la plus grande bibliothèque en ligne de musique avec 42 millions de morceaux.

Le groupe de Rupert Murdoch, News Corp., avait vendu en juin pour 35 millions de dollars --soit seulement 6% de son prix d'achat de 580 millions-- MySpace à la société américaine Specific Media.

M. Murdoch avait indiqué fin 2011, lors d'une réunion d'actionnaires, que l'achat en 2005 de MySpace avait été une "erreur énorme" et que le réseau social était très mal géré.

gc/sam/are

PLUS:afp