NOUVELLES

Syrie: pas de règlement du conflit en vue, la situation se détériore (Brahimi devant l'ONU)

24/09/2012 01:47 EDT | Actualisé 24/11/2012 05:12 EST

Le médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, a estimé lundi qu'il "n'y avait pas de progrès en vue aujourd'hui ou demain" pour un règlement du conflit dans ce pays, après une rencontre avec les membres du Conseil de sécurité.

La situation en Syrie est "extrêmement grave et se détériore de jour en jour", a-t-il souligné. Il a répété qu'il "n'avait pas de plan complet (de règlement du conflit) pour le moment" mais seulement "quelques idées".

M. Brahimi a également annoncé qu'après avoir pris des contacts au cours de l'Assemblée générale de l'ONU qui s'ouvre mardi à New York, il allait "retourner dans la région". "J'espère revenir ensuite pour voir le Conseil de sécurité et lui présenter quelques idées sur la manière de procéder à l'avenir", a-t-il ajouté.

Malgré ce qu'il a qualifié "d'impasse", il a exprimé l'espoir de "trouver une ouverture dans un avenir pas trop éloigné". "Je refuse de croire que des gens raisonnables ne comprennent pas qu'on ne peut pas revenir en arrière, qu'on ne peut pas retourner à la Syrie du passé", a-t-il ajouté à l'adresse du régime de Damas qui réprime dans le sang une révolte populaire qui a éclaté en mars 2011. "Réformer n'est pas suffisant, ce qu'il faut c'est du changement".

avz/sam

PLUS:afp