NOUVELLES

Plus de grossesses problématiques pour les femmes nées prématurées

24/09/2012 03:31 EDT | Actualisé 23/11/2012 05:12 EST

Les femmes nées avant terme courent plus de risque de développer des complications durant leur grossesse que les femmes nées à terme, montre une étude québécoise.

Les données recueillies par la Dre Anne Monique Nuyt et son équipe du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine indiquent des risques accrus :

  • d'hypertension gestationnelle ;
  • de diabète gestationnel ;
  • de prééclampsie.

En fait, les risques étaient pratiquement deux fois plus élevés chez ces femmes nées avant 32 semaines de gestation.

En outre, près de 20 % des femmes nées prématurément présentaient au moins une complication de grossesse, comparativement à 12 % chez les femmes nées à terme.

Pour leur étude, les chercheurs ont utilisé les dossiers médicaux de plus de 7400 femmes nées prématurément et de 16 700 femmes nées à terme entre 1976 et 1995.

Le détail de ces travaux est publié le Journal de l'Association médicale canadienne (Canadian Medical Association Journal).

Contexte

Il s'agit de la première étude à établir un lien clair entre la naissance avant terme et les risques liés à la grossesse.

Les médecins savaient depuis une dizaine d'années que les femmes qui avaient un faible poids à la naissance avaient plus de risques de connaître des problèmes de santé durant une grossesse. Ils ne détenaient toutefois aucune donnée pour le démontrer.

PLUS: