NOUVELLES

Mali: "les choses avancent dans la bonne direction" (Fabius)

24/09/2012 12:00 EDT | Actualisé 24/11/2012 05:12 EST

"Les choses avancent dans la bonne direction" pour une intervention dans le nord du Mali, a estimé lundi le chef de la diplomatie française Laurent Fabius, réaffirmant que la France ne serait "pas en première ligne" dans une telle opération.

"Une demande a été faite pour que le Conseil de sécurité des Nations Unies bâtisse un plan où il y aura à la fois des Maliens, des forces africaines voisines, et si c'est nécessaire, d'autres forces d'appui", a déclaré M. Fabius en marge de l'Assemblée générale de l'ONU qui se déroule cette semaine à New York.

"Je pense qu'on va dans le bon sens. Pour la première fois il y a une espérance qui se lève", a-t-il dit.

"La France n'est pas en première ligne. Ce serait une faute, parce que ce sont d'abord les Africains qui doivent régler leurs affaires", a-t-il souligné, excluant toute troupe française au sol.

"Si on doit faciliter les choses, on le fera", a-t-il ajouté.

Les pays d'Afrique de l'Ouest envisagent plusieurs stratégies pour le déploiement d'une force militaire régionale au Mali, y compris une mission dans le Nord occupé par des islamistes armés.

Dans la foulée du coup d'Etat militaire du 22 mars qui a renversé le président Amadou Toumani Touré, tout le nord du Mali est passé, en avril, sous le contrôle des islamistes armés qui imposent aux populations leur interprétation de la loi islamique.

cf-bdx/jca

PLUS:afp