LNH: Donald Fehr et Gary Bettman ne participent pas à la réunion pour discuter des revenus

Publication: Mis à jour:
NHL LOCKOUT
AP

TORONTO - Une rencontre entre les officiels de haut niveau de la LNH et leurs vis-à-vis chez les joueurs n'a pas suffi à mettre fin au conflit de travail dans la ligue.

On a discuté pendant près de cinq heures de comptabilité pour 2011-12, lundi, mais il n'y pas de pourparlers sur la convention collective à l'horizon. Le sujet n'a même pas été abordé, ont fait savoir des représentants des deux côtés.

Les propriétaires et les joueurs restent sur leurs positions, prolongeant ainsi le lock-out déclenché le 15 septembre.

«C'est bien sûr qu'il faut discuter pour conclure une entente, alors c'est important que les discussions reprennent, a dit le commissaire adjoint de la LNH, Bill Daly. Cela dit, il faut aussi avoir quelque chose à se dire. Je pense qu'il est juste de dire que nous nous attendons à ce que les joueurs nous amènent du nouveau de façon substantielle, parce que je ne pense pas qu'ils aient vraiment modifié leur offre initiale, qui a été faite il y a plus d'un mois.»

Steve Fehr, conseiller spécial de l'AJLNH, n'a pas voulu commenter la rencontre de lundi.

Le directeur exécutif de l'AJLNH Donald Fehr et le commissaire Gary Bettman en étaient absents, mais les deux hommes doivent ont assisté à un souper d'anciens joueurs en soirée et Daly a indiqué que les deux parties devraient reprendre contact mardi.

Les dernières discussions remontent au 12 septembre, quand les joueurs ont fait une proposition à laquelle la ligue a rapidement opposé sa propre vision. Il n'y a pas eu de vrais progrès, et le lock-out a été déclaré trois jours plus tard.

Un gouffre sépare les deux parties sur les questions financières, mais il y a aussi de la discorde sur quoi aborder. La ligue insiste sur le besoin de s'en limiter au système économique qui régit la ligue, tandis que les joueurs se disent ouverts à discuter des autres aspects d'une entente.

Daly ne veut pas donner de la pertinence à l'idée que la saison pourrait être perdue. Les matches préparatoires de septembre sont annulés, mais il garde espoir qu'un contrat puisse être signé à temps pour que la saison commence comme prévu le 11 octobre.

«J'espère que le pessimisme de certains joueurs est presque intentionnel, parce que ce n'est certainement pas notre façon de penser, a mentionné Daly. Nous ne voulons pas d'un arrêt de travail qui s'étire, nous ne voulons pas perdre des matches de saison régulière.»

Les joueurs doivent recevoir le premier de leurs 13 chèques pour 2012-13 le 15 octobre, mais cela semble de moins en moins probable, avec chaque jour qui passe sans de réelles négociations.

Daly croit tout de même que les deux parties sont à des« années-lumière» d'où elles se trouvaient en 2004, alors qu'il y a eu trois mois de lock-out avant le retour à la table des négociations.

Sur le web

Convention collective dans la LNH: Bettman, Daly et Fehr ...

Les négos sont interrompues (Hockey)

La déclaration du jour|Mathias Brunet

Deux propositions, deux mondes | Hockey | Sports | Le Journal de ...