NOUVELLES

L'entreprise AMEC a décroché un contrat en vue du projet Old Harry

24/09/2012 11:35 EDT | Actualisé 24/11/2012 05:12 EST

ÎLES-DE-LA-MADELEINE, Qc - L'entreprise AMEC, une firme de génie-conseil basée à Montréal, a décroché le contrat de mise à jour de l'évaluation environnementale stratégique de la portion terre-neuvienne du projet Old Harry.

L'Office Canada-Terre-Neuve et Labrador des hydrocarbures extracôtiers lui en a confié le mandat, dans le cadre d'un processus d'appel d'offres.

AMEC mènera une série de consultations publiques sur les mesures de mitigation nécessaires pour minimiser les risques de déversement, de même que les conflits avec les pêches et le tourisme.

Les séances débuteront à Terre-Neuve le 30 septembre et se poursuivront jusqu'au 25 octobre en passant par Blanc Sablon, la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick, l'Île-du-Prince-Édouard et les Îles-de-la-Madeleine.

Au terme de la mise à jour de son évaluation, l'Office Canada-Terre-Neuve et Labrador des hydrocarbures extracôtiers pourrait conclure qu'un moratoire partiel ou complet s'impose sur le Golfe Saint-Laurent.

(collaboration d'Hélène Fauteux, CFIM)

PLUS:pc