NOUVELLES

Le ministre israélien de la Défense propose un retrait de Cisjordanie

24/09/2012 06:55 EDT | Actualisé 24/11/2012 05:12 EST

JÉRUSALEM - Le ministre israélien de la Défense, Ehoud Barak, souhaite un retrait unilatéral de la plus grande partie de Cisjordanie si les négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens restent bloquées.

Dans un entretien publié lundi par le journal «Israel Hayom», Ehoud Barak appelle au démantèlement de dizaines de colonies juives, mais affirme qu'Israël conserverait des implantations importantes près de son propre territoire et maintiendrait une présence militaire le long de la frontière avec la Jordanie.

Pour le ministre israélien de la Défense, il serait préférable d'obtenir un accord avec les Palestiniens. Mais après quatre années de blocage, Israël doit prendre des «mesures concrètes», estime-t-il.

Les Palestiniens entendent obtenir la totalité de la Cisjordanie pour la création de leur futur État souverain dans le cadre d'un accord négocié. La position d'Ehoud Barak devrait également se heurter à une forte opposition des radicaux israéliens.

PLUS:pc